Retour accueil

CMPP CAMSP SESSAD IME IR

jeudi 8 décembre 2005

a) Les CMPP (Centres Médico-Psycho-Pédagogiques)

b) Les CAMSP (Centres d’Action Médico-Sociale Précoce)

c) Les SESSAD (Services d’Education Spécialisée et de Soins à Domicile)

d) Les IME (institut médico-éducatif), IMP (institut médico-professionnel), IMPRO (institut médico-professionnel)

e) Les IR (Instituts de Rééducation)

a) Les CMPP (Centres Médico-Psycho-Pédagogiques)

Ce sont des établissements spécialisés qui s’adressent à des enfants en difficulté ne présentant pas forcément un handicap et qui fonctionnent à côté de l’école.

L’enfant est orienté dans cette structure par le médecin de famille, le maître, le psychologue ou le rééducateur (équipe éducative) ou par une commission spécialisée.

Chaque CMPP dispose d’un directeur médical (psychiatre ou psychologue), d’un ou de plusieurs psychiatres, psychologues, d’orthophonistes, de psychomotriciens, d’assistantes sociales ainsi que de personnels administratifs.

b) Les CAMSP (Centres d’Action Médico-Sociale Précoce)

Ces centres dépistent et assurent la cure ambulatoire et la rééducation des enfants de 0 à 6 ans qui présentent des déficiences sensorielles, motrices ou mentales, en vue d’une adaptation sociale éducative dans leur milieu naturel.

Ils exercent des actions préventives spécialisées ainsi qu’une guidance des familles.

Des personnels Education Nationale peuvent y exercer (psychologue scolaire, instituteurs spécialisés) sous réserve d’un protocole d’accord entre l’IA et l’organisme gestionnaire.

c) Les SESSAD (Services d’Education Spécialisée et de Soins à Domicile)

Une des missions principales de ce service est l’intégration scolaire.

Ce service peut être :

annexé à une structure déjà existante ( IME, CMPP...) : il comprendra alors tous les personnels du service médical (psychiatre, pédiatre, ...), paramédical (kinésithérapeute, orthophoniste...), administratif et général, psychologique, éducatif (éducateurs et autres...), pédagogique (enseignants spécialisés option C, PEGC, PLP...), enseignants publics mis à disposition ou privés agréés.

autonome : il comprendra, en outre, un directeur exerçant l’autorité d’ensemble et un médecin chargé du projet thérapeutique et rééducatif.

Le SESSAD prend en charge soit les enfants de 0 à 6 ans atteints d’une déficience, soit des enfants et adolescents déficients de 6 à 20 ans pour leur assurer un soutien à l’intégration scolaire et sociale.

C’est un service autonome ou rattaché à un établissement spécialisé et son intervention peut se faire dans tous les lieux de la vie du jeune. Cette coopération entre le service de soins et l’école est codifié par une convention qui définit les modalités et les temps soutien, de soin et de synthèse entre les deux équipes.

Le suivi d’un enfant par un SESSAD est décidé par la CDES avec l’accord de la famille.

Textes officiels : circulaires du 30/10/89 et n°91-302 et 91-304 du 18/11/31.

Une équipe pédagogique peut y exercer - sous réserve d’un protocole d’accord entre l’Inspecteur d’Académie et l’établissement gestionnaire - et sera alors constituée d’instituteurs spécialisés et d’une psychologue scolaire.

d) Les IME (institut médico-éducatif), IMP (institut médico-professionnel), IMPRO (institut médico-professionnel)

Certains élèves, en raison de leur handicap ont besoin d’une prise en charge particulière dans un établissement spécialisé pour poursuivre leur scolarité.

Ce sont des institutions régies par un statut particulier, sous la tutelle du Ministère de la Santé et qui ont, pour la plupart, passé une convention avec l’Education Nationale pour bénéficier de postes d’enseignants publics. Cette convention ou protocole définit les relations entre l’Education Nationale, notamment les obligations de service des enseignants et le type d’enseignement dispensé.

Chaque établissement est agréé pour accueillir des enfants souffrant de troubles particuliers, correspondant à leur agrément.

Les Instituts Médico-Pédagogiques, assurent la prise en charge globale d’enfants et de jeunes de 3 à 20 ans atteints de troubles à prédominance intellectuelle.

Les Instituts Médico-Educatifs accueillent les enfants d’âge scolaire.

Les Instituts Médico-Professionnels visent à une expérience professionnelle débouchant sur une formation et une insertion sociale et professionnelle qui peut être un emploi protégé réservé aux handicapés ( Atelier Protégé, Centre d’Aide par le Travail, emploi réservé aux handicapés en milieu ordinaire ).

Les enseignements généraux sont assurés par des enseignants spécialisés option D.

Textes officiels : Annexes 24 du décret du 09/03/56, revus par le décret du 27/10/89

e) Les IR (Instituts de Rééducation)

Ces établissements spécialisés accueillent des enfants et des adolescents présentant des troubles du comportement et de la conduite.

Comme dans les IME, l’enseignement général est assuré par des enseignants spécialisés option D.

Textes officiels : Annexes 24 du décret du 09/03/56, revus par le décret du 27/10/89

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

JPEG - 23.4 ko Tél : 05 63 03 57 81 et 06 82 30 11 88
E-mail : snu82 [at] snuipp.fr
Adresse : 23 Grand’Rue Sapiac - 82000 Montauban (plan d’accès)