Retour accueil

Vous êtes actuellement : Lettres d’infos numériques  / 2017/2018 


N°50 du 21 juin 2018

CAPD 2nd mouvement, Hors Classe

jeudi 21 juin 2018

CAPD du 21 juin : 2nd mouvement et Hors-Classe

Présents :

DASEN M Pestel -SG Mme Bagnol - DRH : Mme Sans M Vercauter -IEN A : M Vignau - 1 seul IEN !!! : M Doussine

SNUipp-FSU 82 : Guillaume Mangenot Pascale Prat Rodolphe Portolès et Sandra Rubio

SeUnsa : 1

Vous trouverez notre déclaration ICI

1 - Mouvement pour la rentrée 2018 : 2ème phase

Plusieurs postes à profil sont restés sans candidats. Les élu-e-s du personnel SNUipp-FSU ont interrogé l’administration sur les raison des avis réservés.

Les éléments ont été communiqués par les IEN concernés de chaque jury. Nous invitons les collègues concerné-e-s à nous contacter, nous leur communiquerons les éléments transmis.

Suite au groupe de travail qui a eu lieu le lundi 18 juin pour préparer l’affectation des 115 personnes restées sans postes à l’issue de la 1ère phase du mouvement, quelques ajustements ont été décidés lors de cette CAPD.

M Mortalena, enseignant occitan mis à diposition du département, sera sur l’école primaire de la fontaine à Verdun sur Garonne.

Proposition sera faite à Mme Coffin d’aller à St Sardos, suite à l’acceptation de la délégation de Mme Lacombe qui va à Dunes.

Sur l’école F. Bouisset à Moissac, Mme Saucez s’est proposée pour assurer la direction.

Les affectations prévues de Mme Médale et de Mme Lepers sont inversées.

Ces modifications apparaissent en rouge sur le document "2nd mouvement CAPD 21 juin", ci-joint. Le document en référence n’est pas publié sur notre site internet, pour respecter la confidentialité des données des personnes y figurant, pour toute question, conactez-nous par mail ou téléphone.

Les élue-s du SNUipp-FSU 82 ont été sollicité-e-s à plusieurs reprises par des personnes ayant des « petits barèmes » demandant une révision de leur projet d’affectation. Nous avons soutenu leur demande. En effet, les postes jugés complexes n’ont pas été attribués aux PES : les T1 se sont vu attribuer ces postes. L’administration n’a proposé aucune modification pour ces situations.

Concernant les demandes de délégations, assez nombreuses cette année, le Se intervient pour dénoncer les demandes faites par des collègues, considérant « qu’ils ne jouent pas le jeu du mouvement en ne faisant pas beaucoup de vœux, de ce fait des postes disparaissent de la 2ème phase alors qu’ils auraient intéressés des collègues ». Les élu-e-s du personnel SNUipp-FSU attirent l’attention du DASEN sur les motifs évoqués, le motif « difficultés sur l’école » est souvent cité, cela doit interpeller l’administration sur les situations de souffrance de certains collègues.

Le DASEN précise que cela recouvre des difficultés diverses.

Les élu-e-s du personnel SNUipp-FSU demandent une clarification sur l’étude des demandes de délégations  : à quel moment les étudie-t’on : avant ou après les vœux des personnels sans poste ? On arrive à des imbroglios que les collègues ne comprennent pas.

Pour les collègues Mis à Disposition du département, nous vous conseillons de solliciter M. Vercauter (drh1.ia82@ac-toulouse.fr) pour apporter le maximum de précisions : secteurs géographiques (en hiérarchisant les circonscriptions), poste entier ou fractionné, ce que vous souhaitez éviter et ce que vous privilégiez...

2- Hors classe

La DRH communique les chiffres du rectorat. Contingent communiqué le 31/05 : 53 promus + 1 liste complémentaire

406 éligibles

48 au 11ème échelon

227 au 10ème

131 au 9ème

Appréciations du DASEN : Il s’est conformé aux directives rectorales pour répartir ses avis...

37 excellent

176 Très Satisfaisant

167 Satisfaisant

26 A Consolider

et a essayé de respecter par échelon les quotités communiquées.

Il a fait appliquer des directives du ministère : à barème égal, les discriminants sont les suivants :

- l’ancienneté dans le grade (Professeur des écoles : tant pis pour les anciens instits),

- l’échelon,

- l’ancienneté dans échelon,

- le 4ème critère proposé par le ministère était… l’ordre alphabétique mais le DASEN a précisé que le département pouvait avoir un autre choix !

Les élu-e-s du personnel SNUipp-FSU sont intervenu-e-s pour dénoncer l’ignominie de ce départage qui lèse encore nos collègues ex-instits : accès sans reconstitution de carrière lorsqu’ils sont arrivés par liste d’aptitude (perte d’échelons), durée d’échelon rallongée avec la nouvelle carrière, et maintenant de nombreuses années au service de l’Éducation Nationale non prises en compte ! Nous avons transmis le ressenti de ces collègues qui ont été nombreux à nous faire part d’un lourd sentiment d’injustice et de leur colère. Nous avons rappelé que la note de service ministérielle du 19 février 2018 n’évoque à AUCUN moment une telle discrimination. Auparavant, l’AGS prévalait en cas d’égalité de barème pour l’accès à la Hors Classe. Nous avons cité des départements ayant gardé l’AGS pour cette campagne.

A l’issue de notre intervention, DRH, IENA, Secrétaire Générale et DASEN se sont concerté-e-s, assez longuement et à plusieurs reprises.

Le DASEN a annoncé qu’il allait se conformer à une éventuelle harmonisation académique sur les discriminants mais qu’en l’absence d’une telle harmonisation, les critères énoncés plus haut seraient appliqués.

Les élu-e-s du personnel SNUipp-FSU ont demandé combien de collègues parmi les personnels proposés à la Hors Classe par l’administration avaient fait état d’une demande de départ à la retraite : une seule personne, donc une personne de plus devrait « remonter » si le départ est maintenu.

Les élu-e-s du personnel SNUipp-FSU, ainsi que l’élue du SeUnsa demandent à l’administration comment les IEN ont pu émettre un avis éclairé sur des collègues qu’ils n’ont pas vu-e-s depuis des années - voire même jamais ?…

Nous n’avons pas obtenu de réponse. Il y avait des quotas à remplir (directives du rectorat), ils ont été respectés. Nous estimons que nos collègues, eux, ne l’ont pas été, pour une large part...

Les élu-e-s du personnel SNUipp-FSU ont tenu à souligner que 350 collègues ont maintenant une appréciation qui ne bougera pas jusqu’à la fin de leur carrière !! Qu’entendrions-nous si nous agissions de même avec nos élèves...

Le DASEN répond que certains DASEN et recteurs ont fait le même constat, et que cela a été transmis au Ministère de l’Education Nationale.

Les élu-e-s du personnel SNUipp-FSU indiquent alors que c’est au DASEN de ne pas donner des avis à consolider qui bloqueront des collègues parfois pour une dizaine d’années dans leur accès à la Hors Classe.

Après discussion entre DRH, IENA, Secrétaire Générale et DASEN, le DASEN indique que, quel que soit l’avis, le fait qu’il soit figé interroge… Il accepte que les avis A Consolider soient revus avec les IEN, et il communiquera une nouvelle liste. Cela peut amener des changements dans les accédants à la Hors Classe, c’est pourquoi la liste n’est pas publiée par nos soins ce soir.

3- Plan de formation départemental

Il a été envoyé hier aux IEN. Les modalités de son élaboration ont changé : l’entrée se fait par le référentiel de compétences.

Après communication des documents aux élu-e-s des personnels, l’IENA propose un groupe de travail début juillet.

4- Questions diverses des élu-e-s du personnel SNUipp-FSU

- rendez-vous de carrière : quand les collègues auront ils accès à leur avis ?

Sauf problème informatique, ce sera le 30/06

Le DASEN convient de la longueur de l’attente, les services la découvrent également, mais c’est une 1ère année, il y a des choses à améliorer.

- PES 2017/2018 : combien de collègues seront concerné-e-s par un renouvellement ?

L’administration ne communiquera pas d’infos en CAPD car le jury n’a pas encore statué. A notre connaissance, un nombre significatif est en attente.

Pas de questions diverses du SE

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

JPEG - 23.4 ko Tél : 05 63 03 57 81 et 06 82 30 11 88
E-mail : snu82 [at] snuipp.fr
Adresse : 23 Grand’Rue Sapiac - 82000 Montauban (plan d’accès)