Retour accueil

Vous êtes actuellement : Lettres d’infos numériques  / 2018-2019 


n°4 du 17 septembre 2018

lundi 17 septembre 2018

SOMMAIRE :

1. Évaluations CP et CE1 : consigne du SNUipp-FSU

2. Enquête direction d’école : 3 minutes pour donner son avis

3. RIS et stages du SNUipp-FSU 82

4. RESF : communiqué


1. Évaluations CP et CE1 : consigne du SNUipp-FSU

Une partie du contenu et les modalités de passation des évaluations CP et CE1 posent de nombreuses questions sur la pertinence de ce dispositif ministériel annoncé à grand renfort médiatique. Le SNUipp-FSU demande un moratoire dans le but de surseoir à leur passation. Il propose aux équipes de reprendre la main sur ces évaluations, de ne pas les faire passer dans l’immédiat, d’en sélectionner les items qu’elles jugent utiles à leurs élèves, de ne pas en saisir les réponses et de faire remonter les besoins du terrain. Il leur propose aussi une motion à adopter en conseil des maîtres.

Les livrets d’évaluations nationales CP et CE1 arrivent dans les écoles et provoquent la consternation. Items inadaptés, temps de passation limité, aides non autorisées, elles vont inévitablement mettre les élèves en difficulté et ne permettront pas de mieux les faire réussir. Qui plus est, elles cantonnent les enseignantes et enseignants à la saisie des réponses, se trouvant ainsi dépossédés de leur analyse.

Pour lire la suite du communiqué du SNUipp-FSU, CLIQUER ICI

JPEG - 20.2 ko

Pour le SNUipp-FSU, ces évaluations sont mal conçues : items inadaptés, temps limité, stress, aides non autorisées. De plus les enseignants sont cantonnés à la saisine des résultats, se voyant ainsi dépossédés de leur analyse. Considérant que ces évaluations ne peuvent être utilisées au bénéfice des apprentissages, le SNUipp-FSU adresse au ministère une demande de moratoire dans le but de surseoir à leur passation. De même, il a décidé de les rendre publiques et d’informer la profession pour l’aider à les analyser. Il appelle les équipes pédagogiques, via une motion à adopter en conseil des maîtres, à reprendre la main sur ces évaluations : sélections d’items, refus de passation dans l’immédiat. Il les engage à ne pas saisir les réponses et à remonter les besoins de terrain.

Le SNUipp-FSU a lancé plusieurs initiatives : vidéo explicative, motions conseil des maîtres maternelle et élémentaire, courrier au Ministre... Vous pouvez retrouver ces éléments EN SUIVANT CE LIEN.


2. Enquête direction d’école : 3 minutes pour donner son avis

La direction et le fonctionnement de l’école sont au centre de toutes les attentions, et avec elle, plus globalement la transformation du système éducatif dans le 1er degré. Des discussions sur les évolutions de la fonction de direction sont inscrites dans l’agenda social ministériel pour 2019.

A l’occasion des États Généraux de la direction d’école le 27 septembre, le SNUipp-FSU lance une enquête flash auprès de l’ensemble des collègues. Que vous soyez adjoint-e ou en charge de direction, vous pouvez la compléter en CLIQUANT ICI


3. RIS et stages du SNUipp-FSU 82

  • RIS (Réunion d’Informations Syndicales)

4 RIS de rentrées "délocalisées" dans le département auront lieu début octobre, au plus près de vous ! Nous y traiterons, entre autres, des actualités de la rentrée. Elles auront lieu : - Mardi 2 octobre, de 17h15 à 19h30 à : Caussade (école à définir) et Montauban (dans nos locaux, en face du Conservatoire) - Jeudi 4 octobre, de 17h15 à 19h30 à : Valence d’Agen (école maternelle Pierre Perret) et Mas Grenier (école)

Il y sera question de l’actualité nationale, tant au niveau de l’éducation que des questions de société.

Il sera proposé d’autres RIS dans le courant de l’année en fonction des sujets liés à l’actualité ou des propositions et demandes des collègues.

Rappel pour la participation à des RIS hors-temps scolaire  :

Pour une RIS hors temps scolaire , comme elles sont déductibles des 18 heures d’animation pédagogique (une RIS remplace une anim), deux cas se présentent :
- Vous avez l’intention de participer à une RIS en échange d’une animation pédagogique qui a lieu avant la RIS. Attention lors de votre venue, n’oubliez pas de nous demander votre attestation de participation et de l’envoyer à votre IEN.
- Vous avez déjà participé à la RIS. Vous informez votre IEN qu’elle remplace l’Animation Pédagogique de votre choix.

Tous les documents SUR NOTRE SITE

  • Stage de formation syndicale sur les retraites :

Comme chaque année, le SNUipp-FSU 82 organise un stage de formation syndicale pour les futur-e-s retraité-e-s le jeudi 15 novembre 2018 (entre 9h et 16h30)

Au cours de cette journée, nous essaierons de vous apporter les informations sur les nouveaux textes, leurs conséquences pour vous et les réponses à toutes les questions que vous vous posez concernant les modalités d’accès à la retraite. Une intervenante de l’équipe nationale du SNUipp-FSU sera présente pour apporter son expertise.

Pour vous joindre à nous, téléchargez le modèle de lettre ICI et envoyez la demande d’autorisation d’absence et le courrier de participation à l’IA par la voie hiérarchique au plus tard le 15 octobre à minuit par mail avec votre adresse professionnelle (ou déposez-la à la circonscription).

Sans réponse de l’IA, celle-ci est accordée de fait. Et n’oubliez pas de nous prévenir de votre inscription (courrier présent sur la page) ...


4. RESF : communiqué

FAMILLES À LA RUE Lorsqu’une famille arrive en France pour y chercher asile et entamer une démarche de régularisation en tant que réfugiée, elle est dite famille primo-arrivante. Selon le Code de l’Entrée et du Séjour des Etrangers et du Droit d’Asile (CESEDA 2015), les lieux d’hébergement agréés par l’état accueillent les demandeurs d’asile pendant la durée d’instruction de leur demande d’asile. Toute famille primo arrivante doit donc être hébergée, pendant l’étude de son dossier, dans un Centre d’Accueil pour Demandeurs d’Asile (CADA, HUDA, CAO, CAES, PRAHDA,...). Pourtant, fin août, à Montauban, nous avons été alertés pour deux familles primo-arrivantes avec enfants, dont un gravement handicapé, trouvées dans la rue. Nous avons dû saisir les services de l’état représentés dans le département et faire pression sur eux pour obtenir que le droit de ces familles soit respecté et qu’elles soient hébergées. Sans cette intervention, elles seraient restées à la rue. Ce traitement de personnes étrangères cherchant refuge est dans la logique du comportement, récurent depuis quelques mois, des pays riches européens qui refusent l’accueil de familles fuyant la guerre ou des traitements inhumains dans leur pays d’origine. RESF82 alerte la population et dénonce avec véhémence ce non accueil de femmes, hommes et enfants contraire aux droits nationaux et internationaux les plus élémentaires (droit d’asile, droit à l’hébergement, droit des enfants).

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

JPEG - 23.4 ko Tél : 05 63 03 57 81 et 06 82 30 11 88
E-mail : snu82 [at] snuipp.fr
Adresse : 23 Grand’Rue Sapiac - 82000 Montauban (plan d’accès)