Retour accueil

Vous êtes actuellement : Lettres d’infos numériques  / 2018-2019 


n°9 du 16 octobre

mardi 16 octobre 2018

SOMMAIRE :

1. Loi Blanquer et suppression du CNESCO : y’a de quoi être inquiet !

2. Indemnités de déplacement : consigne syndicale

3. Dates à venir : Grève du 12 novembre + RIS

4. Circo de Caussade : appariements pour les conseils de cycle

1. Loi Blanquer et suppression du CNESCO : y’a de quoi être inquiet...

  • Le ministre l’avait pourtant assuré : il n’y aurait pas de "loi Blanquer" ni de changements de programmes, mais il n’aura pas résisté. Le dialogue aura une nouvelle fois manqué. Lundi 15 octobre, lors de l’étude de son projet de loi "pour une école de la confiance" au Conseil supérieur de l’éducation (CSE), vingt organisations présentes ont de nouveau déploré le fait qu’on légifère sans s’être donné le temps de la concertation.

Pour le SNUipp-FSU, l’école de la confiance, la vraie, est celle qui se construit pas à pas au sein des équipes pédagogiques. L’école de la confiance a un visage pour les familles, c’est celui de l’enseignant qui accueille et fait progresser leurs enfants. C’est bien parce que l’Éducation nationale est "un bien précieux" comme le dit le ministre qu’elle ne doit pas se priver de l’expertise et de la parole des acteurs.

Cette loi n’est pas de nature à répondre aux vraies questions qui sont posées à l’école aujourd’hui pour s’attaquer aux inégalités scolaires et permettre la démocratisation de la réussite de tous : qu’en est-il de l’abaissement des effectifs ? d’une formation continue ambitieuse des enseignants, de l’accroissement du nombre d’enseignants spécialisés, d’accompagnement pour réussir l’inclusion, des dispositifs moins de 3 ans, des maîtres en plus pour travailler différemment ? Défaire est facile, construire une école de la réussite est plus difficile. L’école de demain, celle que les enseignantes et enseignants attendent ne trouvera pas les réponses à ses besoins dans cette loi qui a juste pour vocation de sécuriser les partis pris du ministre.

L’ensemble des éléments d’appréciation du SNUipp-FSU sur ce projet est [à retrouver ICI->https://www.snuipp.fr/actualites/po...]

Nous vous invitons également à lire l’analyse du Café Pédagogique EN SUIVANT CE LIEN

  • Suppression du CNESCO : aïe !

Quatorze organisations syndicales, dont le SNUipp-FSU, et associatives demandent au ministre de l’Éducation nationale de ne pas supprimer le CNESCO (Conseil National d’Evaluation du Système Scolaire), instance indépendante d’évaluation des politiques scolaires.

En effet, au détour de son projet de loi « Pour une école de la confiance », le ministre de l’Éducation nationale entend lui substituer un Conseil d’évaluation de l’école à sa main, composé très majoritairement de personnalités désignées…par lui-même. Un conseil dont la mission ne serait plus de travailler les différents aspects des politiques scolaires, mais d’accompagner les évaluations des élèves et des établissements organisées par la rue de Grenelle. Exit donc, la réflexion et les travaux sur des sujets tels que la mixité sociale, le redoublement, le calcul ou la compréhension en lecture qui avaient fait consensus dans la communauté éducative.

La suite de l’analyse du SNUipp-FSU SUR NOTRE SITE En compléments, 2 articles du Café Pédagogique : ICI (Comment Blanquer enterre l’évaluation indépendante de l’Ecole ?) et LA (pourquoi le travail du CNESCO est intéressant ?)


2. Indemnités de déplacement : consigne syndicale

Dans la série "Un droit ne s’use que si on ne s’en sert pas...", nous vous interpellons sur le remboursement des indemnités de frais de déplacement et de repas lors de TOUTES réunions professionnelles (réunions direction, conseils école/collège, animations pédagogiques, stages de formation continue,...)

Comme chaque année, le SNUipp-FSU 82 relance sa consigne syndicale pour TOUS déplacements professionnels en dehors des communes de résidence administrative et personnelle. A la lecture des circulaires de circonscriptions, il est crucial d’en prendre connaissance. D’autant plus, quand certain-e-s collègues se voient contraint-e-s par une obligation de participer à une conférence pédagogique à Caussade alors qu’ils exercent sur la circonscription de Valence d’Agen... Le SNUipp-FSU 82 interpelle les IEN et M. le DASEN sur ces problématiques et vous tiendra rapidement informé-e-s.

Lors de la CAPD du 11 octobre, les élu-e-s du SNUipp-FSU 82 ont insisté sur ce remboursement. L’administration n’a pu que nous conforter dans cette analyse déclarant qu’il était vrai que les textes l’imposaient mais se dédouanant en disant que "peu de collègues font les démarches nécessaires pour réclamer l’indemnisation de ces frais" et que "cela occasionnerait des frais qui sacrifieraient l’organisation des stages de formation continue"... Nous ne pouvons nous satisfaire de ces réponses et demandant les moyens nécessaires pour un meilleur fonctionnement général de notre système.

En effet, la circulaire n° 2015-228 du 13 janvier 2016 indique que « Les réunions tenues à la demande de l’administration pour l’exécution du service, hors des communes de résidence administrative et familiale des personnels concernés, constituent des missions ouvrant droit à indemnisation de frais de déplacement (Réunions de directeurs d’établissements scolaires, réunions CM2/collège etc...) ". Elle précise également que « Les conférences ou animations pédagogiques auxquelles les personnels enseignants sont tenus de participer, dans le cadre de l’exercice de leurs fonctions, constituent des actions de formation continue qui ouvrent droit à l’indemnisation de frais de transport et à l’attribution d’indemnités forfaitaires de mission dès lors qu’elles ont lieu hors des communes de résidence administrative et familiale des intéressés ».

Ce texte rappelle enfin que « Ainsi que précisé aux articles 9 et 21 de l’arrêté du 20 décembre 2013, l’indemnité forfaitaire de repas (...) est versée si l’agent se trouve en mission ou en situation d’intérim ou en stage de formation continue pendant la totalité de la période comprise entre 11 et 14 heures pour le repas de midi...  »

Vos élue-s ont donc demandé à l’administration de respecter ce texte comme c’est le cas dans 5 départements de l’académie de Toulouse (12, 31, 46, 65 et 81). Nous relançons dès maintenant notre consigne syndicale : en cas de non-respect de ces conditions, ne pas se déplacer et de rester dans notre école pour les effectuer. De plus, nous vous conseillons de ne pas répondre aux demandes des équipes de circonscription qui imposent des travaux spécifiques et/ou un compte-rendu de leurs réflexions. En cas de problème, contactez-nous.

Pour connaître l’ensemble des informations et des modalités de remboursement, nous vous invitons à consulter ce document synthétique. C’est PAR ICI


3. Dates à venir : Grève du 12 novembre + RIS

  • Grève éducation du lundi 12 novembre

A l’appel de la FSU, de l’Unsa éducation et du Sgen-CFDT, une grande journée de mobilisation est prévue le lundi 12 novembre dans tous les secteurs de l’éducation.

Avec 2 650 postes d’enseignant-es et 400 de personnels administratifs supprimés, c’est une nouvelle dégradation des conditions d’études des élèves et de travail des personnels qui est programmée.

Cela n’est pas compatible avec l’ambition d’un enseignement de qualité et d’une plus grande égalité de réussite, ni d’une bonne administration du système éducatif.

Les organisations FSU, UNSA-Education, SGEN-CFDT dénoncent ces suppressions d’emplois dans un contexte d’augmentation démographique. La « priorité au primaire » ne peut pas se faire par un redéploiement de moyens.

Une intersyndicale départementale, à l’initiative de la FSU 82 se réunit demain, mercredi 17 octobre, pour définir les modalités pratiques de cette journée.

  • RIS permutations et direction (préparation entretien liste d’aptitude)

Vos élu-e-s du personnel ont prévu 2 réunions d’informations syndicales (à récupérer sur les heures d’animations pédagogiques) le mercredi 21 novembre sur le thème des Permutations (changement de département) de 13h30 à 16h dans nos locaux à Montauban, 23 Grand’Rue Sapiac (en face du conservatoire) et le mercredi 14 décembre sur le thème de la direction d’école : préparation à l’entretien de la liste d’aptitude de 14h à 16h30 dans nos locaux.

Tous les renseignements pour y participer sont à retrouver sur notre site.

La participation aux RIS est possible à TOU-TE-S, syndiqué-e-s ou non syndiqué-e-s. Comme il s’agit de RIS hors temps scolaire, vous pouvez récupérer ce temps sur les 18h d’animations pédagogiques (cf infos sur notre site).


4. Circo de Caussade : appariements pour les conseils de cycle

Contactée par les élu-e-s du SNUipp-FSU, Mme l’IEN de Caussade a répondu à nos interrogations sur les appariements proposés dans la note de service n°2. Les appariements proposés dans l’annexe ne revêtent pas de caractère obligatoire, il s’agit de prendre en compte des fonctionnements que certain-e-s collègues avaient mis en place pour travailler ensemble, même en étant nommés dans des écoles éloignées. Ces temps de réunions seront désormais pris en compte dans leurs 108 heures et cela permet de les prendre en compte en cas d’accident de service.

Les collègues qui souhaiteraient se réunir au sein de leur école, ou avec une ou plusieurs écoles non proposées dans l’annexe de la NS 2 (plus proches, par exemple) ont la possibilité d’organiser leurs réunions de conseil de cycle selon leur choix. Puisque ces réunions sont professionnelles, les enseignant-e-s sont en droit de demander le remboursement des frais de déplacement comme évoqué ci-dessus (point n°2), si les conditions sont remplies.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

JPEG - 23.4 ko Tél : 05 63 03 57 81 et 06 82 30 11 88
E-mail : snu82 [at] snuipp.fr
Adresse : 23 Grand’Rue Sapiac - 82000 Montauban (plan d’accès)