Retour accueil

Vous êtes actuellement : Lettres d’infos numériques  / 2018-2019 


n°22 du 20 décembre

jeudi 20 décembre 2018

SOMMAIRE :

1. Carte scolaire : pas de cadeaux de papa Blanquer...

2. C’est (bientôt) les vacances : bonnes fêtes à tou.te.s !!!


1. Carte scolaire : pas de cadeaux de papa Blanquer...

La dotation académique est tombée : + 55 postes pour l’ensemble de l’académie de Toulouse (pour la dotation de toutes les académies voir LA). Elle est d’autant plus insuffisante, qu’il faut créer une quinzaine de classes de CE1 dédoublés et des classes de maternelle (obligation de scolarisation des élèves de 3 ans). Et comme cette année, le DASEN ne pourra pas "piocher" dans les dispositifs PDMQDC qui ont permis l’année dernière de sauvegarder 6 classes, il doit fermer.

Si le Papa Noël devrait bientôt passer, il va oublier l’ Éducation Nationale...

Cela signifie concrètement que nous allons certainement connaître une carte scolaire encore plus sanglante que celle de l’année dernière : 28,5 postes fermés. Nous savons que la revendication principale des collègues est la baisse des effectifs (voirICI l’action du SNUippFSU #PasPlusDe25) et nous nous dirigeons vers l’exact opposé. Nous savons aussi d’après les propos tenus par le DASEN l’année dernière que les RPI déconcentrés sont dans le collimateur. Le SNUipp-FSU 82 a d’ailleurs écrit aux maires concerné-e-s pour savoir dans quelles conditions ces fermetures allaient se dérouler. Si vous craignez une fermeture, n’hésitez pas à demander au maire de la commune de votre école de nous contacter.

Pour défendre aux mieux les intérêts des collègues et des élèves, nous vous demandons également de renseigner l’enquête carte scolaire que nous avons envoyée mardi aux écoles (déjà plus de 45 retours !).


2. C’est (bientôt) les vacances : bonnes fêtes à tou.te.s !!!

Toujours à la pointe de l’information, le SNUipp-FSU 82 s’est procuré un document hautement confidentiel. Nous vous offrons l’exclusivité mondiale de ce drôle de courrier.

Pôle Nord le 20 décembre 2018

Objet : Travail ni fait ni à faire.

Messieurs les membres de LREM,

Par la présente, je tiens à vous informer de mon profond mécontentement quant au travail que vous effectuez. Je savais que je n’aurais jamais dû accepter que certains de mes lutins qui rêvaient de ce qu’ils appelaient le nouveau monde, se regroupent sous cette bannière LREM.

D’ailleurs, que signifie cet acronyme ? Certains disent que cela signifie Lutins Rapiats avec les Ecoles et les Maîtres alors qu’on me l’avait vendu comme Lutins Récidivistes et Médiocres. Moi, au vu de ce que vous démontrez, je proposerais plutôt Lutins Roulant pour l’Elite et les Milliardaires. Quoi qu’il en soit, j’aurais dû me douter de votre incurie.

Aujourd’hui, la situation n’est plus tenable. Je n’ai jamais vu une telle bande de bras cassés. Les petits Français se plaignent sans cesse du traitement que vous leur accordez :

- fermetures de classes, donc classes surchargées,

- accroissement des inégalités scolaires,

- RASED et remplaçant.e.s en sous nombre,

- enseignant.e.s systématiquement attaqué.e.s (jours de carence, érosion du pouvoir d’achat, manque de formation, surcharge de travail, manque de reconnaissance …)

- ATSEM de plus en plus absent.e.s des classes,

- AVS sous payé.e.s et mal formé.e.s…

N’en jetez plus, la cour (de récréation) est pleine !

Alors lutin D, B, P et M, dernier avertissement ! Il vous reste 5 jours pour redresser la barre, sans quoi, je me verrai dans l’obligation de vous transférer auprès des services du Père F, et ce, sans indemnités ni compensations, comme les lois dites Macron m’y autorisent. Grâce à cette loi, je ne redoute même pas un recours auprès des Prud’hommes.

A bon entendeur salut.

Le Père N.

Après une enquête approfondie de notre service d’investigation, nous avons trouvé les personnes désignées par le Père N. dans son courrier.

Les voici (photo prise sans trucage, certifiée sans retouche Photoshop) :

JPEG - 87.7 ko

Aidons les lutins du Père N. à "redresser la barre". Envoyons un courrier au ministre pour lui demander de restaurer notre pouvoir d’achat.

En attendant d’obtenir gain de cause, l’ensemble des élu.e.s du SNUipp-FSU 82 vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année et un repos bien mérité.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

JPEG - 23.4 ko Tél : 05 63 03 57 81 et 06 82 30 11 88
E-mail : snu82 [at] snuipp.fr
Adresse : 23 Grand’Rue Sapiac - 82000 Montauban (plan d’accès)