Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actions et axes de réflexion  / ACTIONS 


Contre les "lois Blanquer", enseignant-e-s, élèves et parents, on continue !!!

lundi 27 mai 2019

MISE A JOUR = 27 MAI 2019 !

Attention, journée d’actions dans les écoles-collèges-lycées le mardi 4 juin 2019 !

Tous les détails ci-dessous.

Les écoles, les collèges et les lycées sont visés par les réformes actuelles du ministre de l’Éducation Nationale : la mobilisation dure et perdure !

A nous de nous faire entendre, professionnels de l’éducation, usagers du service public et citoyen-ne-s pour garantir un service public d’éducation de qualité, pour tou-te-s et sur tous les territoires !

JPEG - 9.9 ko

Mobilisations du MARDI 4 JUIN : la loi Blanquer, c’est toujours non !

Voici un nouveau tract explicatif sur la loi Blanquer (document actualisé après les discussions au Sénat)

PDF - 301.2 ko
loi Blanquer après le Sénat

Celui-ci est plus synthétique, à destination des parents :

PDF - 977.7 ko
Tract explicatif : après le Sénat...

C’est le Café pédagogique de mercredi qui le dit, toute avancée sur cette loi ne s’obtiendra que par la mobilisation !

" Sur les aspects touchant les enseignants (formation sur les congés, annualisation, affectation, directeur) tout dépendra de la mobilisation des enseignants. JM Blanquer n’a pas montré jusque là des aptitudes à négocier avec les organisations syndicales. Il a pris position sur ces mesures dans ses livres. La mobilisation des enseignants a touché les parlementaires et par suite le ministre. C’est elle la clé du compromis. "La suite du processus permettra encore d’améliorer le texte", a dit JM BLanquer le 22 mai... "

C’est pourquoi, le SNUipp-FSU 82 en appelle à la "créativité" des collègues et des parents ! Faisons de la journée du 4 juin un point fort de la mobilisation contre la loi Blanquer en organisant des actions originales ET médiatiques dans nos écoles. Impliquez les parents d’élèves et contactez les journaux, les radios, filmez et lancez sur les réseaux sociaux ... tout ce que vous entreprendrez ce jour-là.

Le SNUipp-FSU 82 vous propose une liste non exhaustive d’actions à mener :

  • école morte (voir exemple de la mobilisation du 4 avril sur notre site),
  • chaîne humaine,
  • décoration des alentours de l’école,
  • flash mob (attention ça demande un peu de préparation),
  • freeze (à la sortie de classe par exemple, tous les participant.e.s s’immobilisent),
  • sit in,
  • occupation d’école...

Étonnez-nous et faites remonter vos idées d’actions, nous relaierons et donnerons plus d’infos en début de semaine prochaine.

  • Enquête mobilisations du 4 juin :

Nom de l’école : ..................................................

Ville : ...................................................................

M(aternelle), E(lémentaire), P(rimaire) : .........

Soutien des parents (soulignez) : massif , important , moyen , anecdotique.

Action prévue : ......................................................................................................................

Une exposition médiatique est-elle prévue (O/N) : ........


Réunions publiques parents enseignants pour populariser les raisons de la mobilisation et travailler à la réussite des actions futures, la semaine prochaine

MERCREDI 10 AVRIL à CAUSSADE (Salle des récollets) à partir de 20h

JEUDI 11 AVRIL à CASTELSARRASIN (Salle des fêtes de Gandalou) à partir de 20h

PDF - 172.7 ko
Tract pour les familles

- Une journée école-collège-lycée mort le mardi 16 avril

Une journée "école-collège-lycée mort" est une journée où les parents ne mettent pas leur enfant à l’école et durant laquelle les enseignant-e-s sont à leur poste, pour penser/rêver une école comme nous la souhaitons pour nos élèves et avec eux.

Que faire EN CLASSE le jour de l’école morte ?

Ce jour-là, l’absence d’élèves (ou pas...) peut nous amener à proposer d’autres activités que celles qui le sont habituellement.

Voici ci-dessous les documents utiles pour informer les parents et un mot d’excuse que les parents peuvent utiliser à l’attention de l’enseignant-e et de l’Inspecteur d’Académie :

PDF - 185.3 ko
Tract parents école morte
opendocument text - 22.5 ko
Mot d’absence enfant école morte pour DASEN


Au plus près, par école -par collège- par lycée, ou par secteur géographique, en se regroupant à plusieurs ... Invitons nos parents d’élèves pour tenir des réunions d’informations sur la loi Blanquer et se conséquences, et pour leur proposer de s’engager à nos côtés. Les parents d’élèves représentants peuvent demander une salle à la mairie pour pouvoir se réunir, et nous pouvons être invités à ces réunions d’échanges.

Voici des documents qui peuvent être utiles pour inviter les parents, et organiser ces réunions.

Word - 19 ko
Invitation parents réunion information
PDF - 2.4 Mo
Diaporama réunion explication loi
PowerPoint - 687.5 ko
Diaporama réunion parents 1
PowerPoint - 1.3 Mo
Diaporama réunion parents 2
PDF - 207.2 ko
Tract pour les familles
JPEG - 112.7 ko
PDF - 113.8 ko
Écoles : la loi Blanquer en 5 minutes

DISTRIBUTION DE TRACTS, AFFICHAGES… QUE PEUT-ON FAIRE ?

Aucun texte ne précise un périmètre à respecter aux abords des établissements. Sur le plan réglementaire, l’affichage ou la distribution de tracts à l’extérieur de l’établissement se fait par définition sur la voie publique. Ils sont soumis à la réglementation municipale. Dans ces conditions et en dehors des heures de service, les enseignant.es, redevenus citoyen.nes, peuvent distribuer des tracts. Voici quelques informations pour vous aider dans le cadre des différentes mobilisations :

Tract : Les tracts doivent contenir plusieurs informations :

• sigle du syndicat, ou de l’association de parents d’élèves dont il émane,

• mentionner IPNS (Imprimé Par Nos Soins),

• porter la mention : “Ne pas jeter sur la voie publique”,

Les écrits ne doivent pas comporter de propos répréhensibles (insultes, injures, diffamations…).

Tractages : Tout citoyen peut tracter devant les établissements scolaires y compris les enseignant.es, lors qu’ils ou elles ne sont pas en service. 

Affichage : L’affichage des parents se fait sous leur responsabilité. Les enseignant.es doivent pouvoir assurer un affichage (syndical) soustrait au regard des usagers à l’intérieur de l’établissement. Il appartient au maire de la commune de faire enlever ou non les affichages “sauvages”. A ce titre, une banderole apposée contre le grillage de l’école n’a pas à être retirée par les enseignant-es.

Distribution de documents aux familles : Comme l’institution scolaire se doit de protéger la liberté de conscience et l’identité de chacun des élèves dont elle a la charge, la distribution de documents informatifs, qui pourraient être considérés comme pouvant entraver ce principe de neutralité, peut être faite aux familles sans qu’elle ne puisse être directement accessible aux élèves, et donc jamais collés dans les cahiers de liaisons. Cela peut se faire :

• sous pli cacheté, fermé ou agrafé (aucun texte visible).

• de main à la main à la sortie de la classe.


- Banderoles sur les écoles et établissements contre la loi Blanquer

Réalisées avec les parents, ensemble, et accrochées aux abords de l’établissement de façon à être vues depuis la rue.

Détails et autres informations arriveront dans les meilleurs délais.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

JPEG - 23.4 ko Tél : 05 63 03 57 81 et 06 82 30 11 88
E-mail : snu82 [at] snuipp.fr
Adresse : 23 Grand’Rue Sapiac - 82000 Montauban (plan d’accès)