Retour accueil

Vous êtes actuellement : Lettres d’infos numériques  / 2019-2020 


n°49 du 17 mai

remontées quotidienne c’est NON - interpellation du DASEN - Mouvement

dimanche 17 mai 2020

1- Remontée quotidienne des effectifs à la DSDEN : c’est NON !

Aux collègues en charge de la direction d’école,

La DSDEN vous a envoyé vendredi un mail vous demandant à chaque directrice-eur de remplir chaque jour avant 12h un questionnaire en ligne visant à recueillir chaque jour le nombre d’enseignants et d’élèves (par niveau de classe) en présence ou en distanciel dans une école, quelle que soit la situation de l’école.

Alors que les collègues en charge de direction et les enseignant.e.s sont sur le pont pour accueillir au mieux les élèves en ces circonstances si particulières, tout en maintenant le suivi scolaire à distance, l’institution alourdit encore la charge de travail dans le seul but d’obtenir des statistiques pour la communication ministérielle. Alors que le suicide de notre camarade Christine Renon est toujours dans nos têtes et que le ministère s’était engagé à alléger la mission des directrice-eurs, une nouvelle proposition de loi concernant le statut des directions d’école était discutée à l’Assemblée Nationale jeudi 14 mai...

Le ministère avec son obsession des chiffres et de la communication médiatique impose aux directrice-eur-s de prendre du temps sur leur temps de classe pour renseigner ce qui relève de la tenue d’un registre d’appel par chaque enseignant-e.

Nous invitons donc l’ensemble des collègues en charge de la direction d’école à refuser de remplir ce tableau et ainsi de refuser de perdre du temps à répondre à des injonctions dont la visée est la communication médiatique.

2- Interpellation de M le DASEN par l’Intersyndicale du Tarn-et-Garonne (composée de la CGT Éduc’action 82, du Sgen-CFDT 82, du SNALC 82, du SNEP-FSU 82, du SNES-FSU 82, du Snudi-FO 82, du SNUEP-FSU 82, du SNUipp-FSU 82 et de l’UNSA Éducation 82 ) :

C’est la première fois dans notre département qu’une intersyndicale aussi large se réunit pour interpeler le DASEN. Extraits :

Le gouvernement a décidé unilatéralement la réouverture des écoles à compter du 11 mai, des collèges à partir du 18 mai et éventuellement des lycées début juin. Cette annonce, faite dans la confusion la plus grande vient accentuer les inquiétudes et le scepticisme des personnels et, au-delà, des familles. Inquiétude quant aux risques sanitaires que représente le regroupement de plusieurs dizaines à plusieurs centaines de personnes dans un même lieu ; scepticisme quant à l’intérêt pédagogique d’une reprise tardive dans des conditions très dégradées.

(...) Aucune reprise n’est possible sans un niveau maximal de garanties passant, notamment, par la mise en place de dispositifs tels qu’un dépistage systématique et la mise à disposition de masques FFP2 pour tou-te-s, comme cela est préconisé dans les avis adoptés lors des CHSCT ministériel et académique.

Nous l’avons vu avec les modalités de réouverture des écoles : toutes les conditions ne sont pas réunies pour le faire dans le respect du protocole sanitaire national et ne permettent pas d’assurer notre mission fondamentale d’enseignement.

(...)

La priorité est la santé et la sécurité des élèves et des adultes. Des conditions strictes de sécurité doivent être respectées, s’appuyant sur le protocole sanitaire national.

(...) Si après réouverture, les personnels constatent que les conditions de réouverture et de reprise en présentiel leur font courir des risques pour leur santé ainsi que celle de leurs élèves, nous les accompagnerons pour qu’ils exercent leur droit de retrait.

Nous souhaitons également attirer votre attention sur la situation des personnels AESH  : les consignes de distanciation seront la plupart du temps impossibles à respecter avec les élèves en situation de handicap qu’ils accompagnent. Les seuls masques proposés ne suffisent pas à assurer la sécurité des AESH. En tant qu’employeur, vous avez un devoir de protection des personnels sur le plan sanitaire.

(...)

nous demandons donc que soient convoqués dans les meilleurs délais un CTSD, un CDEN et le CHSCT, commissions qui répondent à l’exigence de concertations entre tous les partenaires du service public d’Éducation.

(...)

Nous appelons chaque personnel à compléter le registre Santé Sécurité au Travail et à user du droit d’alerte et de leur de droit de retrait partout où les conditions ne sont pas remplies.

(...)

L’accueil des élèves ne doit pas être guidé par des objectifs chiffrés au détriment de la sécurité et de la qualité éducative et pédagogique.

(...)

Dans cette dynamique, nos organisations syndicales demandent à être associées à la concertation. Ainsi, nous sollicitons une audience auprès de vous, M. le DASEN, dans les meilleurs délais.

Le texte complet de ce courrier se trouve sur notre site.

3- Mouvement :

A tou-t-es les participant-e-s au mouvement : vous avez reçu le 1er accusé de réception avec la liste des vœux, PRENEZ LE TEMPS DE BIEN RELIRE CELLE-CI (une erreur de frappe peut arriver, et une relecture rapide peut laisser passer l’erreur). Si vous constatez un problème ou souhaitez modifier quelque chose, il faut contacter M Vercauter rapidement pour signaler le changement à effectuer, si tout va bien vous n’avez rien à faire.

Les bonifications sont en cours de saisie, c’est pour cela que pour l’instant il n’est pas question du barème. Ce sera lors de la réception du 2eme accusé de réception le 20 mai qu’il faudra bien vérifier votre barème et NOUS LE RENVOYER pour vérification.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

JPEG - 23.4 ko Tél : 05 63 03 57 81 et 06 82 30 11 88
E-mail : snu82 [at] snuipp.fr
Adresse : 23 Grand’Rue Sapiac - 82000 Montauban (plan d’accès)