Retour accueil

Vous êtes actuellement : Lettres d’infos numériques  / 2020-2021 


n°2 du 3 septembre

DÉCISIONS SUITE AU CTSD DU 3 SEPTEMBRE

jeudi 3 septembre 2020

3 ouvertures de classes pour 3 FERMETURES !!!!

Voici le compte-rendu des représentant-e-s de la FSU 82 :

DASEN : Pierre Roques

IENA : Heidi Budon-Dubarry

M Mach (secrétaire général)

IEN :Joel Bély (Caussade), Thierry Doussine (Valence d’Agen), Véronique Doutreleau (Montauban), Marc Molinié (Castelsarrasin), Martine Molinié (Montauban ASH)

Administration : Mme Debue (service DRH), Mme Sans (responsable de la DRH)

Représentant-e-s des personnels : Sgen-CFDT, 1 représentant, Unsa éducation 3 représentants

FSU : Julien Caillaud, Guillaume Mangenot , Hélène Nadal, Maximilien Reynès-Dupleix

Déclaration FSU (offensive, longue et instructive : contexte social, rentrée scolaire HORS norme, masque, conditions de travail, 2nd degré, et moyens dans le 1er degré) : VOIR SUR NOTRE SITE.

Intervention de l’UNSA Education

Le DASEN répond : on a eu un rééquilibrage des moyens premier degré et cela a évité des retraits pour notre département.

Cette rentrée est effectivement hors norme, espérons que cela ne va pas empirer.

Les enseignant-es sont au RDV, avec des inquiétudes mais content-es de reprendre la classe. Les directeurs et directrices d’école ont fait un travail remarquable. Malgré tout, et sans provocation, il estime que c’est une rentrée sereine grâce à l’implication de tous.

Il reconnaît que travailler avec un masque c’est effectivement très compliqué.

Ordre du jour

- Approbation du CR du 10 avril

2 modifications. Adopté

- Carte scolaire

Le DASEN explique qu’il n’a pas de plan B pour le département, il va être obligé de fermer des classes pour faire les ouvertures absolument nécessaires car il n’est pas possible d’impacter les RASED et le remplacement.

Effectifs de l’an dernier : 23 260 élèves sur le département.

Les prévisions effectuées l’an passé tablaient sur -301 élèves pour cette rentrée. Après décompte lors de la rentrée 2020 : -785 élèves

Notre département est déséquilibré : le Nord et l’Est sont en perte de vitesse au profit du Sud. Les enfants du voyage ne sont pas à l’école. L’ administration a prévu d’organiser une commission pour traiter les demandes de scolarité par le CNED. Toutes les demandes ne seront pas forcément acceptées...

La FSU demande un accompagnement pour ce contact avec les familles de voyageurs pour nos collègues directeurs concernés, avec un public de parents qui nécessite un rapport de confiance dans sa relation à l’école.

Mme Heurtois-Le Goff est à disposition pour accompagner les directeurs qui en ont besoin. D’autres parents n’ont pas remis leur enfant à l’école. L’ensemble des demandes pour le CNED seront traitées par cette commission.

DASEN = On ne fermera pas dans les communes en dessous de 5000 habitants, on pourrait en fermer plus de 41 si on appliquait les seuils sans réfléchir (et même jusqu’à 52, en fait). On n’a pas de postes en réserve. Soit on fait des fermetures à la rentrée, soit on ampute la brigade départementale. Le DASEN ne veut pas de ce second choix car on a besoin de la brigade en raison de l’épidémie et des besoins de formation continue.

Il avait dit qu’on ne toucherait pas aux RASED, ce ne sera pas modifié, il y aura donc des fermetures de classe à la rentrée...

Ce qui n’était plus le cas depuis plusieurs années dans le 82 !!!!

Son projet :

OUVERTURES (+3 classes)

Castel P Perret maternelle (+0.25 décharge de direction)

Pompignan primaire

St Nauphary primaire ou Meauzac maternelle. Finalement, le choix du DASEN se tourne vers l’ouverture à St Nauphary.

FERMETURES (- 3 classes)

Montauban C.Claudel élémentaire

Moissac Bouisset primaire

Négrepelisse élémentaire

Le problème est la sous-dotation de notre département car la baisse, si elle est indéniable, est diffuse et vient s’ajouter à l’impossibilité de fermer depuis avril 2020, imposée par les directives.

Circonscription de Castelsarrasin

Maternelle Pierre Perret Castelsarrasin

SGEN : La mairie répartit mal les effectifs sur la commune de Castelsarrasin.

IEN : Il y a eu un redécoupage des secteurs il y a quelques années, c’est effectivement à reprendre.

Sur l’ensemble de la circo il manque 130 élèves, dont 60 sur la commune de Castelsarrasin. Ils vont revenir et il faut donc anticiper les capacités d’accueil.

DASEN n’a pas eu la possibilité de rencontrer le maire (pris par le temps de la gestion de la COVID), mais va y aller. C’est une carte scolaire d’équilibre entre des contraintes, cette année.

FSU : il faut envisager l’accès de la commune de Castelsarrasin au cadre de l’Education Prioritaire.

La commune se paupérise au centre et se développe en périphérie.

IEN : Ce déplacement de population s’accompagnera d’un déplacement des moyens d’enseignement.

FSU :Il est difficile d’anticiper les mouvements de population dès à présent, mais les circonstances économiques vont augmenter les incertitudes (pertes d’emplois à venir).

Il y a des communes où des logements sont en train de sortir de terre, et il faut en tenir de compte en s’appuyant sur l’expertise des mairies, qui connaissent leur territoire.

Nous sommes bien heureux que l’ouverture se fasse à Castelsarrasin Pierre Perret maternelle, puisque nous la demandions déjà il y a 5 mois.

IEN : C’est lié au découpage municipal, il y a des postes dans les autres écoles maternelles sur la ville.

FSU : Les parents ne peuvent comprendre que leur enfant doive traverser la ville lorsqu’il y a une école juste à côté. Il y a des relations sociales, de quartier, de voisinage et des organisations familiales à prendre en compte.

Meauzac

IEN : en élémentaire, il y a eu quelques radiations, la maternelle a des effectifs importants. Il a demandé au maire de se rapprocher de Barry d’Islemade pour envisager un RPI. Il n’y est pas opposé. Il y a les locaux pour une classe supplémentaire, mais pas pour deux.

FSU : 27 CM2, 23 GS, effectivement à la rentrée 2021, plus de départs prévus que d’arrivée en élémentaire.

Parlons pédagogie : il y a deux classes PS MS GS à 29 élèves, l’une des classes accueille un élève de PS qui est en situation de handicap avec AVS, et le projet de scolarisation de cet enfant s’annonce difficile dans ce contexte.

DASEN : J’entends, mais notre département a besoin de remplaçants.

FSU : Il faut des moyens pour suivre les consignes ministérielles, ils ne nous ont pas été donnés. La rentrée se fait dans des contraintes et les moyens ne suivent pas.

Circonscription de Caussade

Différentiel entre prévisionnel et réalisé : -220 élèves

De grosses chutes par rapport aux prévisions :
- 46 sur la commune de Caussade, des départs sans arrivée dans l’été

- 54 Nègrepelisse, pas d’arrivées dans l’été. Le maire n’a pas d’explication. Annuler l’ouverture de la classe donnée à cette rentrée. Cycle 2 : 22-24 Cycle 3 25-27 élèves, ULIS inclus

- 10 Septfonds : départ des familles yézidies

Négrepelisse élémentaire

FSU : Il faut prendre en compte qu’il y a des collègues impactés. La règle privilégiant la ruralité entraîne une injustice pour les « grosses » communes (de + de 5000 habitant-e-s). Il s’agit d’une école bilingue occitan : conséquences sur les équilibres occ/non occ, y a-t-il un risque de tensions au niveau des réorganisations au sein de l’équipe ?

IEN : Les effectifs ne seront pas très déséquilibrés entre occ et non occ.

UNSA : il n’y a pas de maires de -5000 habitants d’accord pour une fermeture sur le département ?

IEN Montauban Centre : Par le passé, le rural a donné des postes pour Montauban lorsqu’il y avait des besoins. Ce n’est pas si scandaleux.

DASEN : Entre les élections, la crise sanitaire et les directives, cette situation se solde par un statu quo mais c’est un chantier qui va être repris pour amener les municipalités à créer des synergie entre communes sut les questions scolaires.

FSU : s’oppose à la fermeture de cette classe. En fait, il s’agit d’une récupération de l’ouverture de classe qui avait été décidée lors des instances d’avril 2020.

Circonscription de Montauban ASH

Pompignan

FSU : Cette situation est inédite dans notre département : il faudrait l’ouverture de 2 classes, car après une ouverture (8ème classe), on est à 6 élèves du seuil d’ouverture pour une 9ème...26,25 élèves/classe

Nous avions demandé une anticipation et c’était acté depuis le mois d’avril. Nous ne comprenons pas pourquoi le moyen de remplacement mis à la rentrée n’a pas été utilisé pour fonctionner dès la rentrée à 8 classes, le maire et les parents ne comprennent pas. Nous non plus. : deux classes comptent 36 élèves depuis le 1er septembre.

Il est d’autant plus nécessaire d’anticiper la 9ème classe que des populations sont en train d’arriver, et seront installées sur Pompignan dans le cours de l’année scolaire.

Tout est prêt : les locaux, moyens humains et matériels, la commune a anticipé.

DASEN : J’entends ce besoin d’anticiper. La problématique pour la deuxième classe c’est que je vais devoir impacter les besoins de remplacement et la formation continue. Cette carte scolaire se fait sous contrainte et c’est difficile.

UNSA : Pourquoi cette hausse ?

IEN : Le maire a reconstruit l’école, il y a des lotissements partout sur le haut de Pompignan.

FSU : La livraison des logements est différée suite au COVID, mais elle va se faire. Que va-t-il se passer lorsque les parents voudront inscrire leurs enfants ? Des classes très chargées. Nous réclamons dès maintenant la création de la 9ème classe.

ASH :

Par ailleurs, nous n’avons pas de possibilité de faire le point sur les postes ASH. Quid de l’UEMA de Castelsarrasin ?

DASEN : C’est une dotation ministérielle. Sa création va être actée à cette rentrée. La gestion de la structure est confiée à l’association RESO 82.

UNSA : Est-il prévu de pallier à l’absence de psychologue scolaire sur le secteur de Lafrançaise ?

Mme Sans, DRH : s’il n’y a plus de moyens au niveau académique, le rectorat nous autorisera à recruter un contractuel.

FSU : Nous avons une collègue enseignante actuellement remplaçante brigade qui a remplacé une psychologue scolaire pendant deux ans. Nous allons nous priver de ses compétences. C’est plus que regrettable. La création du corps des psycho scolaires rend compliquée la prise en compte de cette situation.

RPI Fabas Canals :

FSU : cette situation nous préoccupe. Les effectifs dans ces 2 écoles sont élevés et nécessitent une prise en compte bienveillante.

Circonscription de Montauban centre

IEN : Mea culpa sur les masques trop petits : erreur dans les cartons.

24 maxi en GS, en CP et en CE1

Il y a quatre écoles dont les effectifs sont en baisse :

Claudel maternelle et élémentaire

Hugues Panassié

Georges Coulonges élémentaire

L’IEN explique pourquoi une fermeture se fera à C. Claudel élémentaire et non ailleurs.

Coulonges : permet de délester Birac,

Panassié élémem : déleste Le Fau, Le Carreyrat

Claudel mat : c’est une petite école bilingue, à réorganisation complexe en cas de fermeture

Camille Claudel élémentaire

Perd des élèves du fait que Louis Aragon soit maintenant primaire. L’école est plus grosse, cela « se sentira moins ».

Bilinguisme : travail avec le CPD occ, pour trouver des solutions équilibrées. Il y aura des classes miroir sur le cycle 3.

FSU : Georges Coulonges maternelle a encore des effectifs élevés.

Birac est un exemple de non-anticipation municipale. Pas de construction de partenariat avec Lamothe-Capdeville alors que des enfants habitent juste de l’autre côté du pont.

IEN : Il y a des enfants montalbanais à LC.

FSU : Il faudrait l’anticiper et le proposer de façon plus proactive.

Il y a aussi le problème de l’école maternelle de Fonneuve.

IEN : Je souhaite une école primaire à Fonneuve et donc une fusion. Cela réglerait les problèmes d’effectifs en maternelle.

FSU : Verte, Aragon et Ferré sont dans des quartiers à démographie positive et en mutation. Nous demandons une vigilance.

IEN : La Mairie n’est pas inquiète et va redécouper les secteurs.

FSU : Tout l’ouest de la ville se développe, il va falloir se poser la question de la construction d’une école, voire d’un 5ème collège sur Montauban car Azana est saturé.

En REP : C’est une bonne chose d’avoir défléché les postes CP et CE1 et de laisser en conséquence plus de souplesse sur les répartitions et le fonctionnement. Le CHSCTsd82 va se pencher sur les conditions de travail des enseignant-e-s de ces classes dédoublées.

Un débat s’engage sur la notion de places disponibles dans les écoles de Montauban. Il faudra reprendre la réflexion sur ce sujet. La FSU est en désaccord avec la logique de la ville de Montauban qui considère qu’il y a un nombre de places disponibles dans chaque école. En fait, elle fait ce "calcul" en allant jusqu’au seuil d’ouverture. PAr exemple, pour une école élémentaire de 6 classes, il y a 6 x 27 = 162 places disponibles. Cette logique est erronée !!!

FSU : Concernant l’école Camille Claudel élémentaire, les tensions et difficultés évoquées par la ville de Montauban ne sont pas si importantes ou sont en passe d’être réglées. Selon nous, avec les écoles avoisinantes qui sont très chargées et les besoins d’inscription avec les logements dans la zone ouest de la ville, c’est une fermeture qui ré-ouvrira l’an prochain.

DASEN : Dans le contexte, il y a besoin de fermer des classes pour pouvoir ouvrir ailleurs.

SGEN : Au vu des difficultés passées, il aurait été bien de laisser l’école « souffler » cette année sans faire de fermeture.

Circonscription de Montauban Sud

Ecole de St Nauphary

IEN : Besoin car tension, surtout sur les niveaux de cycle 2 et cycle 3.

UNSA : Les effectifs stagnaient, voire baissaient. La fusion n’a pas impacté les effectifs.

FSU : La fusion avait entraîné une fermeture, c’est le retour de cette classe.

IEN : L’ouverture ne pourrait se faire qu’à condition d’une fermeture ailleurs

Circonscription de Valence d’Agen

Perte de 230 élèves sur la circonscription. Une baisse d’effectifs répartie un peu partout.

Moissac F. Bouisset

Moissac Mathaly : Il n’y avait pas eu de fermeture lors du CTSD d’avril 2020.

Moissac Bouisset : Il y a eu une ouverture mais pas les effectifs : reprise du poste. Cela avait été anticipé par l’équipe depuis juin dernier.

FSU : C’est une ouverture qui était attendue depuis longtemps, et dont il y a besoin car c’est une école isolée géographiquement, avec des investissements de la mairie pour permettre l’ouverture.

Création d’un nouveau RPI : Bourg de Visa rejoint le RPI :

Bourg-de-Visa : maternelle

St Nazaire : maternelle

Fauroux : cycle 2

Brassac : cycle 3

Le DASEN s’est engagé à protéger les écoles des communes concernées, et ne rien fermer dans les années à venir.

Vote sur la proposition de carte scolaire

Le DASEN propose donc :

moins 1 Claudel élémentaire Montauban

moins 1 Bouisset Moissac

moins 1 Négrepelisse élémentaire

plus 1 Castelsarrasin Perret maternelle (+0.25 direction)

plus 1 Pompignan primaire

plus 1 St Nauphary

Vote unanime contre, des 3 organisations syndicales. Le CTSD sera reconvoqué le jeudi 10 septembre. Ceci étant le CDEN de demain (vendredi 4) est maintenu et officialisera les décisions du DASEN.

Nous aurons l’occasion de re-discuter de ces choix pendant le CDEN, à la préfecture, avec les représentant-e-s de la FCPE, des maires, du CD 82, des associations amies de l’école...

Questions diverses

COVID :

FSU demande que le document envoyé par le médecin conseiller technique du Rectorat en cas de COVID dans une école soit pris en compte pour que les démarches soient effectuées conformément à ces recommandations.

Demande que le CHSCTsd82 soit mandaté pour effectuer une enquête sur les conditions d’hygiène dans les écoles. Nous aurions dû faire ce travail de recensement dès cet été. Pour les personnels comme pour les publics accueillis.

IENA : Attention à ne pas ajouter du travail aux directeurs.

UNSA : Il y a moins d’enquêtes à remplir. Apporter un recueil d’informations au moment de la réunion des directeurs plutôt qu’une enquête à remplir en ligne ?

IENA : Peut-être serait-il plus simple de demander aux directeurs qui ont des besoins de les transmettre afin de les accompagner dans des démarches vis à vis des mairies ?

FSU : Il y a des écoles où on ne se rend pas compte des problématiques posées par des situations vécues comme normale du fait de l’habitude, et qui ne le sont pas pour autant.

Un travail en CHSCTsd sera lancé sur ces questions.

Rendez-vous de carrière

FSU : Les collègues qui devaient avoir un rendez-vous carrière en fin d’année scolaire 2019-2020 ont-elles et ils été prévenu-e-s des modalités de rattrapage ? Comment vont être rattrapés les retards pris l’année dernière ? Quelles conséquences sur les RDV de carrière prévus pour 2020-2021 ?

Castelsarrasin 10 PE concerné-es par le rattrapage 2019-2020, tou-tes contacté-es. 27 à venir après les congés d’automne.

Mtb ASH : 9, 1 en arrêt maladie, tou-tes calé-es en septembre. 17 CAPPEI entre 2 et 16 octobre. Deuxième campagne démarrera en janvier

Valence : 4, les PE sont en attente. La nouvelle campagne s’ouvrira aux alentours des congés d’automne (juste avant certainement)

Montauban centre : 4 (dont 1 retour de congé maladie), 42 pour la campagne suivante

Caussade : 9. à venir réunion le 15 septembre pour tous, ceux de cette année et ceux qui ont du retard. Rattrapage avant les congés d’automne.

Montauban Sud : seulement 1 en retard, réunion le 8 septembre, 12 pour la campagne suivante

La FSU demande si les collègues entrant dans le département et n’ayant pas eu de RDV de carrière l’an dernier soit pris en compte.

Circulaire direction d’école

La FSU interroge sur les nouveautés concernant la direction d’école : quelles sont les mesures prévues par la DSDEN 82 pour mettre en application la nouvelle circulaire du 25 août 2020 ?

Les 2 jours de formation ont été ajoutés au Plan De Formation.

Mission référent départemental : non. En revanche, le GT va continuer à fonctionner. Ce sera abordé au cours d’une prochaine réunion de ce GT.

Cette circulaire n’est pas tranchée entre compétences de directeurs et d’IEN. Il doit y avoir une relecture fine pour faire des arbitrages.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

JPEG - 23.4 ko Tél : 05 63 03 57 81 et 06 82 30 11 88
E-mail : snu82 [at] snuipp.fr
Adresse : 23 Grand’Rue Sapiac - 82000 Montauban (plan d’accès)