Retour accueil

Vous êtes actuellement : Lettres d’infos numériques  / 2020-2021 


n°5 du 8 septembre

mardi 8 septembre 2020

1- NON aux évaluations !

Les évaluations nationales ne doivent pas avoir lieu !

Nous pensions avoir touché le fond avec des évaluations complètement hors-sol qui mettent les élèves en difficulté et nient entièrement le professionnalisme des enseignant.e.s et ben non. A chaque fois que l’on pense que le ministère ne peut pas faire pire, on n’est pas déçu.e.s. Cette année donc, particulière entre toutes, il était urgent de NE PAS adapter ces évaluations à la situation de nos élèves ou mieux, de les annuler. Il était urgent de faire comme si de rien n’était, comme si les élèves avaient fini leur année tranquilou et atteint les compétences attendues en toute sérénité. En fait, on prend les mêmes et on recommence, à quelques exceptions près. Mais quelles exceptions ! Voyez-vous même (florilège) :

- Pendant que l’école était fermée à cause du virus, tu étais à la maison. Est-ce que c’était facile de travailler à la maison ? Est-ce que tu t’es beaucoup ennuyé.e ? Est-ce que tu étais content.e de rester tout le temps à la maison ? Est-ce que tes copains et copines t’ont manqué ? Est-ce que tu préfères aller à l’école pour travailler ? Est-ce que tu as eu peur du coronavirus ? Est-ce que tu as trouvé que c’était trop long ?

Au-delà de la pseudo psycho à 2 balles et du ton gatifiant on peut légitimement se poser quelques questions : quel est l’intérêt pédagogique de ce questionnaire ? Les élèves sont évalués sur quelle compétence ? Est-il pertinent de réveiller ce qui était peut-être en voie de "guérison" ? Le ministère pense-t-il que les enseignant.e.s ont besoin d’être renseigné.e.s sur l’état d’esprit de leurs élèves, qu’il.elle.s ne sont pas capables de s’en assurer sans ces évaluations ? Et enfin, last but not least, devons-nous faire un signalement auprès des services sociaux si l’élève a trouvé difficile de rester à la maison, que ses copains lui ont manqué... ?

- On va essayer de se rappeler les mois l’année dernière où l’école était fermée à cause du virus, et répondre sur le cahier à quelques questions. Je vais vous aider et vous pouvez me demander de vous expliquer plusieurs fois la question. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Répondez ce que vous pensez. [du matériel est représenté]. Si tu as utilisé un.e ardoise/crayon/feuille de papier/tablette/ordinateur/téléphone portable/télévision/livres/imprimante, entoure...

Idem. Quel est l’objectif ? Oh ben ce doit certainement être pour vérifier le vocabulaire des élèves, pas pour faire des stats sur l’équipement des parents. Et puis, c’est très fiable en plus. Un.e élève qui rêverait d’avoir une tablette mais n’en a pas ne serait pas du tout capable de l’entourer. Pas le genre des enfants (qui par ailleurs n’y verraient aucune malice).

Et enfin, notre question préférée sur le livret du maître : - Sur la période post-confinement, est-ce que l’élève est revenu à l’école avant les vacances d’été ? Oui, tous les jours. Oui plusieurs fois par semaine. Oui, moins souvent. Non, jamais. Sans objet (l’école n’a pas réouvert).

Non mais ça va bien là ? On ne va pas fliquer nos élèves et leurs parents quand même !

Le SNUipp-FSU82 appelle les conseils des maîtres à une réflexion sur les évaluations nationales CP et CE1 et à signifier son opposition, voire à refuser de les faire passer. Nous demandons, a minima, de ne pas renseigner la dernière page, surtout l’item sur le rythme de reprise des élèves.

D’ores et déjà, il est possible de :

- Signer la pétition lancée par les organisations suivantes :

PNG - 145.1 ko

Alors que la rentrée scolaire de septembre s’annonce très particulière à bien des égards et après des mois d’isolement et de déstabilisation, les élèves ont d’abord besoin que soient recréées des dynamiques pédagogiques collectives et de retrouver confiance. Les familles ont besoin d’aborder la rentrée sereinement. Les enseignants également ont d’abord besoin qu’on fasse confiance à leur professionnalisme, pour, dans le cadre de leur liberté pédagogique, mettre en œuvre les situations d’apprentissages et construire leurs outils en fonction des besoins de leurs élèves. Lire la suite et signer la pétition

- Informer les familles Le SNUipp-FSU vous propose un courrier modifiable pour informer les parents d’élèves quant à la nocivité de ces évaluations. Télécharger le courrier

- Dire votre désaccord à votre IEN Le SNUipp-FSU vous propose un courrier modifiable pour que le conseil des maîtres exprime son désaccord à l’IEN. Télécharger le courrier

- Quelles priorités pour cette rentrée ? En cette rentrée, du fait du confinement et de la reprise partielle des cours en juin, les enseignantes et les enseignants accueillent des élèves qui ont de fait manqué d’école. Si le ministère prône l’individualisation, comme solution miracle, d’autres voix se font entendre. Lire la suite sur le site du SNUipp-FSU national

- Recto/verso "Evaluations de rentrée : ne rien se laisser imposer !" Malgré le contexte exceptionnel lié à la Covid-19, les évaluations nationales standardisées CP et CE1 sont reconduites quasiment à l’identique à la rentrée 2020. Parallèlement des « tests de positionnement » sont mis à disposition pour tous les niveaux de classes, via Eduscol. Le SNUipp-FSU invite toutes les équipes à se concerter à ce propos. Ces évaluations et ces tests sont-ils utiles ? Quels peuvent être les effets sur les élèves et les familles dans le contexte particulier d’une rentrée hors norme ? Le SNUipp-FSU n’a eu de cesse de demander au ministère de laisser au libre choix des équipes enseignantes les modalités d’évaluation de leurs élèves. Télécharger le recto/verso

Le SNUipp-FSU82 a alerté la FCPE82 sur le contenu des évaluations afin qu’ils demandent aux parents d’élèves de ne pas envoyer leur enfant à l’école le jour de la passation ou qu’ils écrivent un courrier (certes symbolique) dans lequel ils signifient leur refus que leur enfant soit soumis à ces évaluations. Ces propositions sont à l’étude.

Le SNUipp-FSU soutiendra et accompagnera tou.te.s celles et ceux qui s’engageraient dans toute démarche d’opposition (boycott, non remontée des résultats, adaptation des items, lettre d’opposition à l’IEN, information aux parents…)

Aucun choix n’est facile et sans risque !

N’hésitez pas à nous appeler, nous écrire pour avoir un échange, votre position sur ces évaluations, nous ne pouvons nous engager, vous engager dans une action que si elle est collective.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

JPEG - 23.4 ko Tél : 05 63 03 57 81 et 06 82 30 11 88
E-mail : snu82 [at] snuipp.fr
Adresse : 23 Grand’Rue Sapiac - 82000 Montauban (plan d’accès)