Retour accueil

La formation et le recrutement des enseignants, un choix de société

samedi 23 mai 2009 (Date de rédaction antérieure : 23 mai 2009).

La formation des enseignants et leur recrutement sont l’un des leviers essentiels pour transformer l’école en profondeur. C’est ce qu’a bien compris le gouvernement qui entend mener tambour battant une réforme largement contestée(...)

La formation et le recrutement des enseignants, un choix de société

La formation des enseignants et leur recrutement sont l’un des leviers essentiels pour transformer l’école en profondeur. C’est ce qu’a bien compris le gouvernement qui entend mener tambour battant une réforme largement contestée.

La FSU, première fédération syndicale de l’éducation, qui s’est toujours engagée dans une démarche pour la transformation du métier d’enseignant dénonce, avec ses syndicats, les projets gouvernementaux actuels dont elle demande l’abandon et porte des propositions ambitieuses :

La formation des enseignants doit être améliorée : pour mieux répondre à l’objectif d’une vraie démocratisation de l’éducation, la priorité doit être donnée aux enfants et aux jeunes qui ont des difficultés à entrer dans les apprentissages. C’est là la vraie difficulté et un pari politique à relever. L’amélioration de la formation passe par une élévation du niveau de qualification qui doit fournir les outils nécessaires aux futurs enseignants, pour faire accéder tous les élèves à une véritable culture commune et non à un socle commun inégalitaire et réducteur. La formation des enseignants est un dossier complexe qui doit être pensé tout au long des cursus universitaires et professionnels, tout en prenant en compte les particularités propres à chaque degré d’enseignement et aux différents métiers. La conception de la formation a des incidences fortes sur les métiers et la conception du système éducatif. Elle doit déboucher sur une revalorisation de l’ensemble des membres de l’équipe éducative.

A l’inverse, le gouvernement a abordé cette question avec une logique de réduction des coûts et de dénaturation de nos métiers : d’une part il a voulu utiliser cette réforme pour supprimer plus de 10 000 emplois de stagiaires dès 2010 et d’autre part il a cherché à ramener la formation des enseignants à un simple compagnonnage en faisant disparaître le potentiel et l’expérience des IUFM, lieu de la formation professionnelle de tous les enseignants.

Une démarche en cohérence avec celle des prétendues réformes qui, après la loi Fillon, s’attaquent à tous les terrains du système éducatif. Aujourd’hui ce projet a été partiellement mis en échec : le gouvernement a dû concéder des reculs sur un nombre de points limité, notamment l’année 2010. Mais nous ne pouvons nous en satisfaire, la lutte et le débat doivent continuer.

PDF - 102.1 ko
Formation des maîtres : 4 pages FSU
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

JPEG - 23.4 ko Tél : 05 63 03 57 81 et 06 82 30 11 88
E-mail : snu82 [at] snuipp.fr
Adresse : 23 Grand’Rue Sapiac - 82000 Montauban (plan d’accès)